Vendredi sur Mer
S’il est
[Paroles de "S'il est"]

S'il est possible que je sois les peurs que tu décrivais
Celles dont je n'ai jamais su te parler
Trop blessée, trop pressée, trop
Je ne connais le confort que dans les bras du démon

Je ne sais que ca**er et tout recommencer
Je ne suis jamais a**ez, je ne fais que cha**er
Combien de fois pourrais-je encore périr ?

Quand tout s'écroule autour je deviens ce vautour que je fuis
Me faufilant dans le faux, bien trop beau, bien trop tôt
Puis lentement je te laisserai me détruire, c'est promis

Me consumer, me consoler, me condamner me tue
Hurler et trembler de honte
Je sais bien que je ne vaut rien
Rien de plus non, rien de bien
Je ne suis qu'un pantin dans vos bras de satin