Kobo
Baltimore
[Paroles de "Baltimore"]

[Intro]
Hey, hey
Yeahh

[Refrain]
Quoi qu’il arrive, j’me donne au maximum (maximum)
J’pourrais pas m’contenter du minimum
Je cherche les pesos comme à Baltimore (Baltimore)
Bloqué entre mes raisons et mes torts
Quoi qu’il arrive, j’me donne au maximum (maximum)
J’pourrais pas m’contenter du minimum
Je cherche les pesos comme à Baltimore
Bloqué entre mes raisons et mes torts

[Couplet 1]
La mélodie me ca***ise, j’y fais ma thérapie
Économie parallélisée, la rue m'a fait la bise
C’est rare de s’en sortir entier de la cha**e aux billets
Scélérats de quartier, au drôle de vécu maquillé mais qui n’a pas rêvé d’briller ? (Hé)
Et d’embellir sa destinée ? (Hé, hé)
Mama vieillit, j’me dois d’l'aider (hé)
J’ai pas vu l’temps pa**er, j’ai déconné (hey)
À force de charbonner, ces conneries m’ont épuisé
J’essaye de marcher droit mais Sheitan pousse à tiser
Bien plus courte que je croyais, le film se transforme en teaser
Trouve-moi dans le hood aux alentours de 10 heures

[Refrain]
Quoi qu’il arrive, j’me donne au maximum
J’pourrais pas m’contenter du minimum
Je cherche les pesos comme à Baltimore
Bloqué entre mes raisons et mes torts
Quoi qu’il arrive, j’me donne au maximum
J’pourrais pas m’contenter du minimum
Je cherche les pesos comme à Baltimore
Bloqué entre mes raisons et mes torts

[Couplet 2]
Produits en quant**é, t'voilà plébiscité dans tous les quartiers, qui l’aurait parié ? (Héyéyéyé)
Tu l’as distribué, les as fidélisés, gros t'ont félicité, de la boîte à chaussures à la fiduciaire
Bordel ! Pet**, sache que le biz est mortel
La rue, une pute qui te rend love d’elle
Et qui t’annonce que c’est toi l’père
[Refrain]
Quoi qu’il arrive, j’me donne au maximum
J’pourrais pas m’contenter du minimum
Je cherche les pesos comme à Baltimore
Bloqué entre mes raisons et mes torts
Quoi qu’il arrive, j’me donne au maximum
J’pourrais pas m’contenter du minimum
Je cherche les pesos comme à Baltimore
Bloqué entre mes raisons et mes torts

[Pré-refrain]
Comment n’pas faire de biff ?
Même mon enterrement sera payant
Mes fautes me paralysent
Tous ces problèmes me rendent dément
Je marche sous la brise
Solo dans la nuit
Pendant qu’ce système me les brise
Comment n’pas faire de biff ?
Même mon enterrement sera payant
Mes fautes me paralysent
Tous ces problèmes me rendent dément
Je marche sous la brise
Solo dans la nuit
Pendant qu’ce système me les brise
[Refrain]
Quoi qu’il arrive, j’me donne au maximum
J’pourrais pas m’contenter du minimum
Je cherche les pesos comme à Baltimore
Bloqué entre mes raisons et mes torts