Artistes divers
Vald, Sofiane, Kalash Criminel, Biffty et Suik’on Blaze AD en live dans Planète Rap
[Couplet 1 : Vald]
À chaque pause : megadose, mais je zappe
Ni je matte, ni la Une, ni la Dos, ni la Tres
Pour la dose qui te dresse, tu connais l'adresse
C'est pas l'93
Le marché nous a baisé, j'regarde les frères se faire rabaisser
Pour un salaire se faire enlaisser
Fermer sa gueule, ne faire qu'encaisser
S'empresser d’s'engraisser sans précédent
La colombe est amiantée, nos addictions sont manigancées
La frustration est alimentée, comment patienter ?
J'arrive en balle comme un trafiquant d'armes
Et, comme lui, j'irai partir en paix
Gros, là, j'suis premier degré
J'ai raté ma vie si j'finis pas au trente-troisième
La chatte de ta mère la Bretonne
Est plus importante que celle de cent Maliennes
Qui gère les coefficients?
Qui prémédite les attentats d'hier ?
Ne m'attends pas, ci-mer, j'ai déjà une haine
Proéminente pour m'accompagner
J'ai d'l'amour pour mon prochain
Mais j'refuse d'être le prochain ;
Personne viendra m'reprocher
D'avoir vécu les deux couilles accrochées
J'regarde la fin s'approcher
J'recherche une tchoin pas trop chère
Je m'souviens, lorsque j'secouais mon hochet
J'avais pas tous ces besoins d'phacochère
"À nos chaînes à ôter, à vos schnecks écorchées à l'hôtel"
Pour la hagra pas d'weekend
La guerre pour la paix ? Yes we can !
Les larmes et le sang essuyés, le chemin du McDo' indiqué
Pour le reste, on va pas t'aiguiller
La plupart du temps, j'en ai rien à foutre de dénoncer
Je n'veux que m'défoncer, rechercher la montée
Pour ne pas m'lamenter avant d'être millionnaire
À esclave ou 'ient-cli' j'suis apparenté
Mutation amorcée
J'suis déjà à un stade avancé
Je ne suis qu'une créature
Des multinationales sous rafale cadencée
Ravale ta pensée
Tout le monde le fait pour toi, tu n'as plus qu'à danser
Parfois, j'ai honte quand je pense qu'à m'droguer
Et baiser vos filles comme un putain d'vacancier
Megadose cachée dans l'aine
Enjolive une routine vraiment pas démentielle
L'acte j'enchaîne, mais j'ppe-ra l’essentiel
Le maître est sans fouet, son esclave est sans chaîne
Megadose carrée dans l'zen, tu veux planer dans l'ciel ?
Depuis tout p't**, j'vois mes parents maqués
Par la banque ; je n'fais pas du rap
Pour prendre les armes dans l'clip et rafaler en l'air
F**k, montagne de doses, faut qu'j'combatte le trône
Contacte le boss, faut qu'dans son trou d'balle je zone
Fort comme bombardement d'phosphore
J'prendrai pas de pause
F**k, montagne de doses, faut qu'j'combatte le trône
Contacte le boss, faut qu'dans son trou d'balle je zone
Fort comme bombardement d'phosphore
J'prendrai pas de pause
Megadose vide mon regard quand je pense beaucoup
Megadose quand y'a plus d'espoir, plus d'San Goku
Que des fous dans nos troupes, que d'la chair à canon dans nos couilles
J'vais briser mes chaînes, f**k briser des schneks en eau trouble
[Couplet 2 : Sofiane]
J'ai des rêves en filigrane, le volant du Mini crame, la précision du milligramme, cogne
La vodka dans l'mini crâne, rafale à l'infini, c'est pas fini, c'est pas fini sale conne
Il aime la street, il y cane, illégal les embrouilles [X**] ça finit dans un grand [X**] carbone, qui perd qui gagne, équipe de tsiganes
Gros virage, chicane, j'ai du produit par tonne, rixe au Glock, six o'clock
La daronne y pa**e, tout l'monde dans l'salon, j'ai la cer' du proc', mother f**k
Deux chiens dans la chambre, frère, ça sent l'ballon, bourré non-stop
J'ai tout oublié mais le pa**é me klaxonne, bougé du top, jamais d'l'Europe
Lors de la perquis' les decks qui sautent sur l'iPhone
Kalash tocard comme Jacky
Rupture à la limite c'est pour repousser les bords
Refermez les bouches, dans l'décor ça pousse, Samat m'a dit tue les tous, celui-là qui touche il est mort
K.O technique poto rouge sur taekwondo
Coupe de arabe sur la tête depuis le Pento, ça monte crescendo
Front durci de Khmer', on va t'niquer ta mère, gros c'est pas le bendo, fiane-So

Jesuispa**échezSo
Jesuispa**échezVald
Jesuispa**échezKalash Crimi'

[Couplet 3 : Suik'on Blaze AD]
Tu fais ce que l'on te dit de faire, gros c'est pas autrement
Chope donc ma mixtape Suik'on Blaz au commande
Tu rêves d'avenir mais n'enfile pas ce collant
Tu veux savoir qui t'aime prend ta pelle et commence
Faudrait t'il qu'on dissèque toutes les conneries qu'on pensent
Je suis le mec le plus discret, zap sans télécommande
Il n'y a pas de mystère gros c'est donnant-donnant
Tu braques la brinks mec c'est volant-volant
Je pensais être mort avant qu'on me dise : “AD t'as du talent
Bien plus que Tal, en plus t'as même pas besoin de talons
Au total tu les tanes tous, mais restes calmes
Quand on prend du galon on se doit de rester galant
Mais ne perds pas les pédales, traites ton prochain d'égal à égal"
Oui voila c'est ça fait la bise, à genoux fais la pipe
Puis viendras ton tour à toute la cour de mettre la bifle
J'prendrais la major qui m'filera les meilleures croquettes
J'ai du pétrole à revendre je vais concurrencer l'OPEP
Avec mon public j'ai bien l’intention de papillonner
J'suis trop fidèle j'suis un nouveau genre de mari honnête
"Ad t'es sexy, allez sort un album
Construis nous des bes-tu à la Michael Jackson
Invites-moi en backstage, j'ai pas d'mecs
J'te prêterais mes nichons pour jouer au klaxon"
Je sais pas quand faudra dire stop
A nos arcs il y a la discorde
Même dans le hip-hop il faut que le beat cogne
Pourtant mon dieu ce que j'aime me beurrer la biscotte
J'vis dans un monde de licornes
Elle te rentre dans le cul telle une big c*ck
Quand tu t'en rends compte oui ça fait bizarre
Il te reste un peu de sperme sur le visage
Je suis qu'un sauvage civilisé, il me manque pas mal de liquidités
Faire du biff quelle divine idée, invites-moi au dîner du Crif
Une p't**e enveloppe me permettra de savoir pour qui militer
Parce que faut payer les clips il faut gérer l'édition
Et si ça part en tournée il faudra sceller l'équipe
Tu vois les biftons ? Il faut que le bif tombe
J'ai l'impression qu'c'est l'oseille qui fait danser l'humanité
Désolé les gars j'suis pas l'mec le plus parfait
Mais j'ai pas l'intention d'rester sur le parterre
Tout les chemins qu'on emprunte sont des calvaires
Et si j'm'écoutais je serais là à me dire faut pas l'faire
Mais j'vois le monde comme un remède et son poison
Aucune vie n'accepte de rester au point mort
Trop d'connard du monde n'ont pas retenu la leçon, on mordu à l'hameçon
Mais j'm'en bas les couilles comme prévu j'arrive avec du sale
Tu vas hocher la tête ce sera fini l'époque du dab
Tu vas planer prendra ça pour du crack, et t'auras jamais vu ça
Et tout un tas de fils de putes me diront "ad du calme"
Et ça f'ra l'effet d'une bombe, Suik'on blaz fait du son
J'étais pas prêt j'viens de gagner ma vie en vrai
Vois pas tout ce qu'il dit mais ce qu'il veut manigancer
En tout cas je sais que des vrais sons viennent de sortir d'une tombe
[Couplet 4 : Kalash Criminel]
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Tous les jours
La gue-dro
Tous les jours
La gue-dro
Bicrave la CC, d'la gue-dro
Bicrave la CC, d'la gue-dro
Tous les jours
La gue-dro
Tous les jours
La gue-dro
Bicrave la CC, d'la gue-dro
Bicrave la CC, d'la gue-dro

Tout le monde est prêt depuis dix heures
Le gérant est énervé comme Freezer
Et les keufs qui nous surveillent (te-ma)
Tous les bosseurs squats en survêt (tah, tah, tah !)
Ça y est les pet**s ont grandis
Ils veulent devenir des bandits
Pas des pacifistes comme Gandhi (ah ouais)
Démarre le car mon gars Kendji
Arrête de jouer le méchant
Quand tu viens chez nous t'es gentil
Et le te-shi vient du roc-Ma (ah ouais)
Et la cocaïne des Antilles (Sauvage !)
Un regard suffit pour reconnaître
Si c'est un tesh-mi ou un ien-cli (te-ma)
Ils sont ma**ifs quand il y a embrouille
Ou bien ils sont ma**ifs dans les pe-cli (tah, tah, tah !)
Quand t'as des problèmes t'arrêtes pas de m'appeler (93)
À six du mat' les porcs les porcs viennent t'interpeler
Tous sur le rrain-té comme Ousmane Dembélé
Chez nous les poucaves peuvent pas se rebeller
J't'avance des affaires tu payes dans les délais
Si t'es pas content, tu t'fais rafaler
On a des mes-ar si tu cherches les ennuis
Mes sauvages sont déter' de dix heures à minuit
Chaud bouillant comme tous mes négros
Et tous mes rebeus dans l'ghetto
Ici on s'couche tard, on s'lève tôt
Pour péter l'salaire à Eto'o (R.A.S)
Dans le hall ça sent la fumette
On s'croirait dans un coffeeshop
On m'a dit l'alcool c'est de l'eau
J'leur ai dit mon sperme c'est du Yop
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Tous les jours
La gue-dro
Tous les jours
La gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Tous les jours
La gue-dro
Tous les jours
La gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro

J'espère tu connais les horaires
Après minuit c'est fermé (ah ouais)
Ils appellent ça d'l'argent facile
Alors que ça taffe même les jours fériés
Même en été on est camouflés
Les mecs de la BAC sont essoufflés
Tu meurs par balle ou bien étouffé
Tu parles comme si t'avais déjà tout fait
Il s'prend pour Tony, ou Pablo Escobar
Alors qu'il visser des rrettes-ba
Tu fais du gent-ar, ça attire les haineux
Et y a un d'tes potes qui te lance-ba
Quand j'fais des menaces keba (Sauvage !)
Et ton équipe elle est tuba
Ouais mon gars j'suis un non-fumeur
Qui peut te pa**er à tabac (tah, tah, tah !)

Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Tous les jours
La gue-dro
Tous les jours
La gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Tous les jours
La gue-dro
Tous les jours
La gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro
Bicrave la C, c'est de la gue-dro

[Couplet 5 : Biffty]
Megadose en ligne
Ça dit quoi Skyrock ?
C'est comme ça qu'je fais, pas autrement
Non pas autrement
C'est comme ça qu'je fais, pas autrement
Non pas autrement
C'est comme ça qu'je fais
C'est comme ça qu'je fais, pas autrement
Deux pieds dans l'zen, j'ai pas besoin d'armement
Rafale dans l'game du gouvernement
J'vais ouvrir devant puis pa**er par derrière
Pas d'moteur allemand moi j'suis à la fourrière
Pas d'revenus bancaires, épargne bancale
Tout est normal, j'appelle Julius, faut qu'je fa**e un freestyle (Allô ? Allô ? Allô ?)
J'suis une superstar comme les mecs qui mitraillent
Crachez sur moi comme si j'vous faisais mal
Tu frappes ta femme, c'est moi le diable
Remballe ta morale et tes histoires de merde
Parle-moi de race, finis dans l'Frigidaire
T'es homophobe, tu te crois ouvert ?
Ravale ton sperme !
J'vais t'enculer ta mère fils de pute
Ok
Montée d'homicide dans mon secteur
Faut pas s'trouver dans l'viseur de l'inspecteur
L'effigie du mal c'est les gardiens d'la paix
Pas de...
On va t'avorter, fils de pute
Pas d'péridurale puisqu'on va t'avorter, toute ton équipe j'vais la martyriser
T'es choqué, 93, oui on te baise, Biffty zer
On s'lève à l'heure du réveil
Pour construire des merveilles
Tout s’obscurcit dans la zone
J’éteins mon gare-ci dans ta paume
On s'lève à l'heure du réveil
J'te ca**e la tête dès ton éveil (dès le réveil)
Pas besoin d'lyrics pour qu'j'nique ta mère (nan !)
Nan !
Moi j'ai pas d'adversaire, 93
Neuilly-Plaza oui on vous baise
93
J'appelle Julius, faut qu'je fa**e un freestyle (Allô ?)
Une superstar comme les mecs qui mitraillent
Crachez-sur moi comme si j'vous faisais mal
Tu frappes ta femme, c'est moi le diable
Remballe ta morale et tes histoires de merde
Parle-moi de race, finis dans l'Frigidaire
T'es homophobe, tu te dis ouvert ?
Avale mon globe, le sperme est sans frontière
Est sans frontière
Et moi j'aime tous les coloris et puis j'aime tous les coloriages
T'es dans ta cage, j'suis l'boss du zoo, mets-toi à genoux
Crick bah bah bah bah !

[Couplet 6 : Vald]
En vrai...
J'ai pas de valeurs, je suis la sale race qui nique la tienne

En vrai, en vrai, t'as bien mal... En vrai !
J'ai pas de valeurs, je suis la sale race qui nique la tienne

Je prends toutes les drogues qui niquent la tête
Dépêche-toi d'vider la caisse, j'ai piscine après
Chaque fois, chaque fois, chaque fois qu'j'vois une chatte
J'ai envie d'm'maquer, l'ennui après l'effort
J'les rempli sa mère, je déborde
Elle m'dit qu'ma vie c'est l'del-bor, du coup j'fais l'mort
Ne me poussez pas
J'suis venu pour tout tter-gra, j'sens plus mes doigts
Je découpe sans faire gaffe comme Edward
Ta-ta-ta**es-pé en émoi allez emmenez moi
Elle fait le grand écart sur Vald en étoile
À 30 nibards je préfère 30 milliards
Monnaie, monnaie, monnaie
Comme elle me connait elle ne veut plus m'voir
On me considère comme un pet** blanc reniflant
Je dis non, la cocaïne c'est humiliant et je fais 1 mètre 80
Sale chien, j'parle bien, le respect c'est tout
Venez inspecter mes boules de martien
Je connais rien et je monnaie tout
Mon nez d'juif sur ton clito
Je sors ma bite genre "haut les mains" et puis je rentre à Aulnay-sous'
Money, pouf, drogues et bouffe, honnêtement j'aurai tout
Avant le grand dernier souffle, Satan chante, ton âme en chantier sous ma lame
Dans le reflet, j'me vois gris comme le dernier tour à Dam'
Comme les chaussons du daron sous la table
Roule un zbar, roule un zbar, roule un zbar j'vois tout macabre
Ton rap zouk-love coupé-décalé c'est pas ma came
Ta mère, ta mère, ta mère, galère, galère, galère
Et toi tu fais d'la merde, t'as pas honte ?
T'as raison, c'est la même