A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #

Zikxo

"Temps 31"

Je reviens tranquille, ouais ouais ouais ouais ou
Toujours plein phare Z.i.cayenne ça part en vrille
Écoute, perdus le soir on se débrouille tous ensemble
On fait pas de ristourne on est tous en seum
Neuf-trois baise la mère à ceuux qui causent trop
Y en a combien qu'assument vraiment les conséquences ? Dis moi
On arrive pour péta tout meur patrimoine direct
Viens faire un tour au trou ça vi-sèr que des doses top
On est les loups de la ville c'est mon équipe qui buzz
Bah ouais gros sac
Dscente massive de haters
Mais aucun de nous crie mayday
Je suis trop cramé dans le secteur
Parce que le peura me met bien
Je suis dans le hasard d'Enghiens-les-bains
J'ai joué ma vie sur le calumet
Touche un de mes rêves ça va pas le faire
Par contre mon pote je vais t'allumer
Je peux me calibrer
C'est la rue qui m'avalidé panique pas
On va gravir les sommets, on le fera étape par étape
Toujours le projet dabs les temps
Z.I.K inarrêtable, puais je pilote comme Toreto
Même avec les keufs je m'arrête pas
Reufrè maintenant t'as ta réponse
Tu nous vois jamais faire de pause
Vas baiser la soeur au boss si jamais à bout de nerf il pousse
Écoute, je t'ai dit, j'ai toujours vla les conss
Si tu rodave les positions tu vas te faire marave par les crosses
On bricrave des 30 meuj si y a les flics des grandes beuj
On court vite cousin on a l'air étrange
Yeux bloqués dans le rétro la pensée vers l'avenir
En 3 secondes les blem-pro sont réglés balafrés
Je rappe pour les mecs de mon quartier
Pour ceux sur le départ ar Fresnes
La (?) Écarté on v a te crosser comme Lara Croft nous
H24 sur le bitume en avance sur le beat
10 minutes pas pas de petit tube
Comme quand la morale tue
Epoquee d'Idéal J, époque du Laguna
On veut tous devenir des machines
Et peu importe la couleur
Préviens tous tes bâtards je tape pas la démarche comme eux
Requins pour barracuda quand je suis sur la terre ferme en hyène

Tous ces traîtres tenez les loin de moi...

Je vais vous canner ! On sucera aucun homme ! Crois nous pas on t'allume !
Rap (?) (Ouais ! ouais ! )
Z.I.(K)ayenne, tu souris pas on gagne
Vrai lossa comme (?)
Ice Tea en canette !

Je pète mon petit spliff, pas de ceux qu'en disent plus
J'ai vla les potes dans le district
Y a que sur le terrain qu'on se dispute
Que du sale nous disent-ils
Aucun reuf qu'on disculpe
Du coup ramène nous 10 putains à poil (pas sûr mdr) on discute
Ouais l'ami c'est tout vu
À part ça c'est cool ouais
Je te fais la passe, réceptionne
Je vais que multiplier les sessions
Qui c'est qu'a parlé sur nous ?
Qu'on baise sa mère et ses morts
On rêve d'eballer des sommes
Elles sont trop brutales les descentes

C'est quoi que t'as pas compris ?
Je touche la qualité man, je regarde pas le prix
On arrive en soum-soum...
D'la frappe de Bondy Sud !
Vas pas croire que ça tombe du ciel va falloir faire des dons du sang
Y a de la beuh, du goût, du seum
Tout ce qui se fume on te le consomme
Du coup le temps de vie s'écoule donc baisés sont les procédés
Au final on se tire dessus alors que je croyais qu'on s'aimait
Je sais que je rappe bien je m'en fout des ventes
Je veux juste ma voix dans les autos
Petite beurette je te fouts des «vu»
Si t'as la couleur s'un risotto
On est des vrais bonhommes on vaut mieux que ça peétasse
J'adore, mon truc c'est de les voir en détresse
Quartier mal fréquenté, garde tes morales d'entrée
Prends tes parts et barre toi
Si tu préfères pas ramper prends les armes bats toi
Le savoir est partout
C'est pas ce qui se passe à l'antenne
Mais c'est ce qui se passe dans la montée

J'ai trop demandé pardon, je suis désolé mais maintenant
Je les ché-ca plus mes parts d'ombre
(?)
Billets à se faire sur océan de douleur
Ce qui m'inspire pourrait vous rendre fou
Ça sent la hess ici, faut se tirer de là c'est sûr
Mais y a trop de plans cess et y a trop de tensions
On supporte le 7-5 au foot
Je regarde le mal dans cette timpe et je trouve plus mon feu
On fait pas doucement, on vient vous rendre fou
En cinquième je suis en fond


Te mirave pas sur mon flow
Encore du biff et je m'enfuis
Opération coup de poing
Quelques (?) Dans mon fute
On fait les choses carré en ville
Tous tes faux rappeurs ils m'ont vu
J'entends que rafaler mon fils
Dans ma tête c'est le désordre, tout niquer c'est le destin, arc-en-ciel c'est le festin

C'est souvent rare qu'on me teste
Je mets des boulards de côté
Évitez trop de questions, je suis pas là t'as compris ?!
Dans l'hôtel F1 avec deux, trois putes au téléphone
En attendant je roule un pétard et je me mets à compter les faux
C'est du fond de cinquième
Bébé écoute ça fait, même pas la moitié que ça rappe mais c'est parfait
Ils sont pas (?) Ces petits
C'est du verlan va comprendre
Je rétrécis pas l'appétit, toujours posté sur un complot
Serein sur un contrôle, on va te le péta ton trône
Je fais pas la guérilla contre eux je suis bien trop fort
Matricule 9.3 confort, c'est de la violence gars qu'on forme
Je prends ma bouffe chez Yacoub et je passe les clefs de chez moi à mon frère
La routine c'est ce qui m'anime
Et grâce à elle je fais des dingueries
Je dure longtemps comme Titanic
Je vais faire chialer ta petite amie
Je prends deux balles au petit tas
Que des mentales en titane
Je calcule pas les petites tapettes
Et que du sale en deux temps
Grave chelous ceux là, faut les baiser doucement
Mon coeur petit à petit se noie
Je crois qu'il en peux plus de ce monde

Zik-zikxo avec un taux de confiance en sursis
Je fous que la merde sur scène
Acrobaties sur zip
Crari le blaze ils ignorent, je vais tous les faire simuler
Je lève le majeur depuis mineur
J'ai envoyé 36 000 lettres
Suis pas mes pas c'est miné
Toute ma vie je fais qu'assimiler

... Préviens vraiment tous tes potes je suis dangereux
On fait du putain de gen-ar, pas de ceux qui campent
Je roule en joint de beuh sur Compton
Tu vois du putain de peura c'est comme ça

À part en boîte séquentielle
Rien a changé ces temps-ci
À part que j'ai signé chez Rec
Je respecte plus trop les consignes

Rap de rue de vrai lossa...
Grosse équipe de lossa qui fait ter-sau les barèmes
Rap de rue de vrai lossa de petit vendeur de barrettes
Grosse équipe de lossa qui fait ter-sau les barèmes

Qui fait du fric mon pote ? C'est nous je te rassure
Faut faire sauter le ratio
Et bien peser les grammes de cess
Du roro comme Ramsès
J'ai trop de potos qu'ont le bracelet
Sur le phone faut qu'on m'harcèle
Big up frère de Marseille
Je sais que je vais recommencer
À foutre la merde, à l'ancienne
Sur un coup balance pas
Le tokarev te fera danser
J'alimente ma pensée
Je fais bosser vos grandes soeurs
Préviens ton rap français
Les mecs de l'ombre font de grandes oeuvres
Je m'entends bien avec tous les mecs du sud de Bondy, sauf certains c'est cool
Ça vend de la pure, de la foudre
Dis moi qu'est ce t'en dis ?
On fait pas de chrome c'est tout

Quelques rêves en sursis se font péter dans la substance
J'ai dégainé trop de style, je suis le contraire des racistes
La démarche grave suspecte
Mec chez moi on suce pas
On encule tout le système
Pas de ceux qu'assument pas

Paris nord mon pote c'est comme ça qu'on fait les choses ici
Tu captes ?
J'esquive 3 fois le chiffre 6
Je kiffe tous les mecs de Drancy
Mes revendeurs de zipette
Ceux qui font le taf en 3 semaines
Tu vois y a pas trop de choix
Rêve du matin au soir
On s'habillera qu'en (?) Et on baisera toute porte
Qui s'imposera devant nous
On est venus pour déranger
Du dimanche au dimanche sur le terrain que du patinage
Je suis pas rentré j'ai pas vu l'heure
Posté je rêvais d'un pavillon
Un petit tour sur Parinor, j'suis défoncé j'ai pas dit non
Je finirai pas dans le bâtiment
Moi ma gueule j'aurai mes immeubles
Parce que ça rappe violent petit mort
Et qu'on développe toutes les idées


Refrain : Tu sais la voix qui stresse si tu ressens le truc t'es pas d'ici
La galère sous capri sun on est les mêmes doute pas de ça
Je suis défoncé le soir je fais que des tours de Paris sud
Je veux pas ralentir l'espoir je l'ai promis à mes frères et soeurs (x2)

Est ce que t'as capté ? Tous les flows on prend crapule
Bientôt y aura plus rien à gratter
La vente de stup nous a fait trop miroité
Maintenant dans l'industrie on veut des rain-tés
Crari rap game, je m'en bats les couilles je vais brasser
Je vais débarquer en Pack M et je vais crosser
N'aie pas peur impose toi
Avec des armes en stock
J'ai que Tupac en poster avec le gros doigts devant le glock
Aucune pétasse en cloque
On fait que du rap du compète
Reufrè tiens bien ton pote il a l'air pompète


Trop souvent dégoûté, de la vie
Des coûts de couteaux
Maintenant c'est chacun pour soi et faudra tous payer comptant
C'est comme ça qu'on fait les choses
On fait souvent les chauds
Toujours sûrs de nous
Je viens de la zup, des halls, de là où on fait les sous
Très peu d'apparition, et de paresse
Je vous donne pas raison, je vie pour réussir et devenir balèze


Une fois de plus une instru pliée
Je veux des parts dans l'immobilier, mec
On vous surveille, on est des milliers
Beaucoup trop de galères pour oublier
Le temps résume bien ce qu'on est devenu
Ceux qui veulent faire les fous ben venez
Je respecte les femmes en petite tenue
Et pleins d'enfants qui grandissent dans le dîn

Refrain

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #


All lyrics are property and copyright of their owners. All lyrics provided for educational purposes and personal use only.
Copyright © 2017-2019 Lyrics.lol