A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #

Soprano

"J’ai écrit un album"

[Couplet 1 : Soprano]
Quand j'y repense
Toutes ces feuilles blanches que j'ai noircies pour faire le deuil de mon adolescence
Toutes ces nuits blanches qui ont dessiné des cernes sous mes yeux
Tout ça pour que mon bic perde les eaux
Mais trop de fausses couches m'ont fait croire que j'étais stérile
L'industrie du disque prenait la pilule, c'est terrible
Croire être impuissant
Mais un mardi de mars est né Block Party, rap puissant
La thérapie d'un jeune des blocs à la diète
Une peine maquillée par un sourire, lavé à l'eau tiède
L'encre, la seule larme que ma fierté peut lâcher
Accepte le Tarzan que je suis, Jane, ma liane a lâché
Entre fun et kiss, le rap est devenu une cravate sur un survet'
Une bise aux fans, des autographes à la sauvette
Ces gros vans de fric qui attire femmes surfaites
Un VIP, fête sur fête
Je me reconnais pas dans ça
C'est triste, mais je reste dans mon délire d'autiste
Décris ces regards perdus dans le vide
Ces fleurs du mal qui ont des pétales de cannabis
Mes frères en abusent, car dans ce biz, pas besoin de K-bis
Et coup de blues, ce mal de vivre qui fait qu'on s'isole
Pourtant on sait tous que nos Air Max sont des aimants sur nos boussoles
Mais on veut tous croquer la vie à pleines dents
La merde vient de la pomme d'Adam
Mes textes sont les vers qu'il y a dedans
Merde, ce rhume m'empêchera pas de lâcher ma brume pour tous les blocs
De Normandie aux Bouches-du-Rhône, pour tous les frères qui vivent
En bas des tours
Ceux qui se souviennent qu'un jour

[Refrain : Soprano, Alonzo &
Vincenzo]
Ouh, j'ai écrit un album
De carambolages entre l'inconscience, la rage et le savoir
Au 19 mars, c'est ce que t'as bien cru voir

Ouh, j'ai écrit un album
L'album Psy 4, c'est l'esprit en blocks
On rappe pas pour le glock, faut que tu le gobes

À chacun sa haine
Ouh, j'ai écrit un album
J'ai écrit un album
L'album Psy 4, c'est l'esprit en blocks
Ton rap a trop de cloques, faut que tu le gobes

À chacun sa peine

[Couplet 2 : Vincenzo]
Dans les moments de la vie, les évènements sont souvent brusques
Attiré par les risques, les péripéties sont assez pittoresques
Retranscris sur une fresque, sans mot manuscrit
Retranscris mes lignes, mes traits, fuit une histoire comme la peste
Un jour j'ai écrit, bloque, les paroles rendaient sourds
Dit que les propos étaient lourds, un album j'ai écrit
Je voyais au loin
Un brouillard camoufler des barrières
Mais je savais pas qu'en ce temps-là on pouvait crypter des carrières
De toute manière, je suis pas là pour te raconter un roman
Faut juste que tu captes les galères conquises, comme Gaulois et Romains
Dure est l'étape, de voir derrière un visage charmant
Surtout quand à la fin, c'est le cœur qui pousse le visage au chagrin
Et enfant de la Lune, écris pour ces gars des blocs
P.L.A.N, les gars de la school, baiseurs de sh*t, flambeurs dans les blocs
Parce qu'attristé par la joie, trop de douleur émotionnelle
Un jour j'ai écrit un album pour vous, convoi exceptionnel

[Refrain : Soprano, Alonzo &
Vincenzo]
Ouh, j'ai écrit un album
De carambolages entre l'inconscience, la rage et le savoir
Au 19 mars, c'est ce que t'as bien cru voir

Ouh, j'ai écrit un album
L'album Psy 4, c'est l'esprit en blocks
On rappe pas pour le glock, faut que tu le gobes

À chacun sa haine
Ouh, j'ai écrit un album
J'ai écrit un album
L'album Psy 4, c'est l'esprit en blocks
Ton rap a trop de cloques, faut que tu le gobes

À chacun sa peine

[Couplet 3 : Alonzo]
1995, j'ai pris le raccourci le plus long du monde
Souvent en panne, les miens me faisaient les pinces
J'ai décidé d'écrire un album histoire que je me rince
J'avais peu de sens, mais en moins de quinze, je connaissais pas l'homme
Je connaissais pas l'ordre
Des paliers à franchir, des dos d'ânes où fallait ralentir
Je connaissais pas l'ogre
Kafir, tout prend un sens man
Ça part de là pour finir à l'au-delà
À l'âge où croit là au sens-même
Arrive au virage 17, j'ai dû appeler le 18 car je voyais trop de flammes à 19
J'ai écrit un album, ce carambolage entre l'inconscience, la rage et le savoir
Ce carambolage entre l'impatience, l'otage et le pouvoir
C'est comme ça vient que je donne
Je suis juste un résumé de ce livre des blocks, qui vit sur le sol du coq
Je traverse l'époque comme tant de jeunes
Ce disque, la seule langue en quoi je pourrai vous parler si je suis mort jeune
J'ai pas de gun, mais juste un creux comme c'est moi le jeune
Je te prouve ça, arraché XXX
Ici chacun sait ce qu'il doit faire, on cherche plus la place one
Ce n'est que mon naturel, A.L.O.N

[Scratches : Sya Styles]
"Puisque nos gars sur l'écoute"
"Mes gadjis, mes gadjos, mes receleurs"
"Peut-être que je sais que les miens se reconnaissent pas dans du Michel Berger"
"Donc dis-leur Saleem"
"Le son des sales bêtes"
"Puisque nos gars sur l'écoute"
"Mes gadjis, mes gadjos, mes receleurs"
"Pour tous ces gens qui m'ont vu grandir"
"Dis-leur qu'on baisse pas les bras et qu'on s'en moque"


[Refrain : Soprano, Alonzo &
Vincenzo]
Ouh, j'ai écrit un album
Ouh, j'ai écrit un album
Ouh, j'ai écrit un album
J'ai écrit un album
Ouh, j'ai écrit un album
De carambolages entre l'inconscience, la rage et le savoir
Au 19 mars, c'est ce que t'as bien cru voir

Ouh, j'ai écrit un album
L'album Psy 4, c'est l'esprit en blocks
On rappe pas pour le glock, faut que tu le gobes

À chacun sa haine
Ouh, j'ai écrit un album
J'ai écrit un album
L'album Psy 4, c'est l'esprit en blocks
Ton rap a trop de cloques, faut que tu le gobes

À chacun sa peine

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #


All lyrics are property and copyright of their owners. All lyrics provided for educational purposes and personal use only.
Copyright © 2017-2019 Lyrics.lol