A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #

Lucio Bukowski

"T’Choupi"

[Couplet 1 : Lucio Bukowski]
L'embolie du monde est une base solide ; j'noie cet ennui dans un quart d'eau vive
Dieu a vieilli comme la basse Floride ; tu confonds l'amour et cette chatte torride
Nous sommes ce chaos que la masse peaufine, c'est que l'incipit et c'est d'jà horrible
Nous comptons les heures, il en manque quelques unes, elles nourrissent l’appétit de ces squales, souris
Ta poitrine s'affaisse, le temps passe : logique, tu ne laisseras rien, même une trace modique
Ma transcendance est de marche oblique, nous faisons partie de cette race maudite
Filmant à l'iPhone le cul d'Aphrodite, et chaque putain d'siècle est une pâle rediff'
D'un navet minable à budget indécent avec baiser final et cymbales pourries
L’effondrement ne l'fait pas pour rire ; le bus est raté, je n'vais pas courir
Attendre le suivant et puis parcourir quelques poèmes de ce brave Louis
Je fais c'que j'peux, Mallarmé soupire, le ciel s'accroupit et se vide sous lui
On a l'air bien con mais quand même : "Youpi", une maison, un arbre, un chemin, T'Choupi
Statistiquement, nous sommes déjà morts, je danse comme Saint-Guy, j'ai le Béjart d'Or
L'orchestre est tiré, le progrès s'accorde, t'as le tabouret et, moi, j'ai la corde
Disons qu'on pourrait se racheter, d'accord, le banquier sourit, dénué d'apport
Votre serviteur vous propose un bon plan : tout claquer dans l'alcool pour crever raccord

[Refrain: Eddy Woogy]
Tout est là, tout est écrit dans des grands bassins blancs
Dans des grands bassins blancs, on est trempés et puis
Y'a qu'le vent qu'on prédit, en faisant un peu semblant
En faisant un peu semblant, en se trompant un peu
Tout est là, tout est écrit dans des grands bassins blancs
Dans des grands bassins blancs, on est trempés et puis
Y'a qu'le vent qu'on prédit, en faisant un peu semblant
En faisant un peu semblant, en se trompant un peu

[Pont : Eddy Woogy]
En se trompant un peu

[Couplet 2 : Eddy Woogy]
On est plus avancés qu'la médecine
Oui, oui, plus avancés qu'la médecine
Tellement maturé, t'es dans les rétines
La drogue est dure et pourtant la roue tourne
On trinque en deu-spi
Les gens biens brûlent également les consignes
Les étapes, la langue, le pavé, les planches, la politesse, les vaisseaux sanguins
S'y retourne éteindre le feu en vain
Peu s'en sortent, le joli chemin très peu l'empruntent
Peu l'emportent, peu d'entrain, peu importe
Ba-ba-ba-bam, les erreurs sont lourdes, on n'ose pas croire les siennes
Gros sur la patate, t'as le p'tit corazón
La tête dans l'derch et les pieds qui résonnent
Chacun sa merde, chacun son Guronsan
Et qu'est-ce qu'on fait après la guérison ?
On prend des photos d'vant un décor ancien ?
On boit deux-trois verres et on dit c'qu'on ressent ?
Tu veux faire d'la bière avec du pain rassis ?
J'm'étais bien dit qu't'avais tout compris
La vie : un jeu d'en-d'enfant
Ba-ba-ba-bam, j'veux ton bonheur pas la chatte de ta femme
Promis, juré, juré

[Refrain: Eddy Woogy]
Tout est là, tout est écrit dans des grands bassins blancs
Dans des grands bassins blancs, on est trempés et puis
Y'a qu'le vent qu'on prédit, en faisant un peu semblant
En faisant un peu semblant, en se trompant un peu
Tout est là, tout est écrit dans des grands bassins blancs
Dans des grands bassins blancs, on est trempés et puis
Y'a qu'le vent qu'on prédit, en faisant un peu semblant
En faisant un peu semblant, en se trompant un peu

[Outro : Eddy Woogy]
En se trompant un peu

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #


All lyrics are property and copyright of their owners. All lyrics provided for educational purposes and personal use only.
Copyright © 2017-2019 Lyrics.lol