Brav
Faire semblant
[Couplet 1]
Combien de soleils et de lunes ai-je laissé pa**er ?
Le froid qu'il fait dehors semble être aussi en-dedans
Porte-moi dans ton coeur je n'arrive plus à marcher
Ne souris jamais au miroir, il pourrait te le rendre
Il neige tous les soirs, dans l'écran de télé
La réalité manque d'imagination souvent
On échoue seulement lorsqu'on arrête d'essayer
Alors j'divague pendant que les vagues traversent l'océan

[Refrain]
Est-ce que, tous ceux qui s'aiment sont ensemble ?
Je sais, à quoi tu souffres quand tu chantes
J'te promets pas l'amour parfait
J'te promets simplement de ne jamais faire semblant
J'te promets pas l'amour parfait
J'te promets simplement de ne jamais faire semblant
J'te promets pas l'amour parfait
J'te promets simplement de ne jamais faire semblant
J'te promets pas l'amour parfait
J'te promets simplement de ne jamais faire semblant
Oh, faire semblant, faire semblant

[Couplet 2]
J'ai pourtant écrit sur le sable que j'voulais rester
Et les flots de vagues à l'âme balayent tout sur le champ
J'devrais prendre de la hauteur au bord de la jetée
Il semble qu'il y ait encore des chantiers dans mes sentiments
Tout le monde veut du gâteau, sa part de marché
Apparemment l'amour aussi c'est l'offre et la demande
Pourquoi même dans le noir, je n'arrive plus à me cacher ?
C'est beau l'espoir mais c'est quand même plus joli rouge sang
[Refrain]
Est-ce que, tous ceux qui s'aiment sont ensemble ?
Je sais, à quoi tu souffres quand tu chantes
J'te promets pas l'amour parfait
J'te promets simplement de ne jamais faire semblant
J'te promets pas l'amour parfait
J'te promets simplement de ne jamais faire semblant
J'te promets pas l'amour parfait
J'te promets simplement de ne jamais faire semblant
J'te promets pas l'amour parfait
J'te promets simplement de ne jamais faire semblant
Oh, faire semblant, faire semblant, faire semblant

[Outro]
Nous deux c'est comme ce monde, on le détruit
Me prends pas dans les bras, j'ai le coeur en miette
Elle me dit qu'elle s'en vas, je souris
Faut que j'm'évade de cette prison dans ma tête