A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #

Les Sages Poètes de la Rue

"J’ai travaillé dur"

[Couplet 1 : Dany Dan]
Je vis par le microphone et la métaphore
J'bénis mes pieds d'abord, 'trape des bottes puis met les pieds dehors
La ville brille de mille feux quel que soit la saison
J'bouge vers le parc, la cité dans ma ligne d'horizon
Si j'monte sur scène, je grippe le mic comme au sénat
Pour les nègs qui vivent vite et font comme Ayrton Senna
J’emmerde le mécénat, c'est tout pour ma gueule
Écoute cette merde, mon groupe la produite tout seul
Occasionnellement je lance une rime à la Marc Dorcel
Mais j'suis plutôt hardcore, au micro j'ensorcelle
Je n'joue pas le justicier sans peur ni reproche
Le monde à la dalle et veux se remplir les poches
Il fait froid sur la Terre et ce blouson militaire
Me donne l'air de partir ou de revenir de guerre
Ce n'est pas une guerre mais une guérilla, on nous traite en paria
Les keufs tout le temps cherchent à m'amener dans leur commissariat
Y a pleins d'autres merdes que je voudrais étaler
Tous les gens basanés ne sont pas tout le temps mes alliés
Pleins de cons de nèg' jaloux me lorgnent du coin de l'œil, mais des sages poètes de la rue tu ne seras pas en deuil

[Couplet 2 : Melopheelo]
Comme un métal en fusion je matérialise la rime
La dissous dans ta mémoire puis tu fais le vide
Rapper pendant des journées est mon seul hobby
J'caresse tes tympans de ma voix légère sur la symphonie
Mon but est de balancer l'info, mais positive
Je regarde les gens en train d'évoluer et de façon hâtive
M'évade en mini-bus dans ta campagne
Rien que pour découvrir la jeunesse, un public que je gagne
Mon Rap est comme une géométrie spatiale complexe
Parfois abstrait pour l'échauffement de ton cortex
Et si je le pratique pendant des journées
C'est pour ne pas succomber dans la solitude ou traîner dans la cité
Comme un flash j'éclaire ta vision
Tu comprends mieux les choses maintenant à travers mes chansons
Tout se passe dans la musique, l'assurance des lyrics
J'ai l'attitude qui me pousse à assumer la critique
J'suis fort, te transporte, mon rap est comme le sport
Si tu t'y adonnes alors fais donc un effort
D'une précision chirurgicale, j'vois des MC's, leur donne le courage pour affronter la vie

[Pont]
Oh oui j'aime tant travailler, noircir les pages de pleins de cahiers
Tellement que maintenant j'écris une bombe
Chaque jour du calendrier
Si toujours je parle d'amour, c'est que j'aime la contempler

[Couplet 3 : Zoxea]
Au lieu de replonger dans la solitude
David Banner style de nazitude
J'écris des rimes rudes comme mon pote Skaner
Résonnent avec exactitude comme fait ma mère
Les studios je maque, les études je laisse, les idiots je claque
Quiétude rechercheur, l'altitude j'cale
Car en haut mes yeux sont fixés, l’Éternel est mon bouclier
Et quand j'te parle de Lui c'est qu'j'ai l'intention de faire tout briller autour de moi, le changement, la belle vie
J'veux m'approprier le monde est je le dis prétentieusement
J'gronde cet enfant qui traîne encore dehors à minuit
On ne devrait pas laisser les gosses connaître la vie de nuit
Celle qui m'a rendu dur, hier j'ai tout vendu
Pure cheese, beuhzeuh nature ou coupée comme ma voiture future
Ma tour, la jeunesse devient
J'dis pas que j'suis un devin mais j'avais prévu la merde d'aujourd'hui et je connais celle de demain
Et puis c'est pas une affaire mince
Les flics te coincent, puis te pincent
Prince de la cité, au poste t'es moins qu'un ien-ch qu'on veut lyncher
Estomac qui gargouille avec embrouilles qui raboulent
Mon pote Thomas qui magouille avec des golgots maboules
À Boulogne ville, la vie coule, s'écoule, c'est cool ou pas ?
Mais évite les coups bas des plus lâches doudi ou douda
Marche avec la protection des dieux ou Bouddha
Allah ou le flingue planqué sous ton coude
Dingue liste, machine à dealer du haschisch
Pour du cash, chiche, peut faire couler ton cassis
Ce cachent ici comme Apaches, officient
Certains trichent pour la suprématie comme Sisi
Le soir ils sortent le schlass même si ce n'est pas nécessaire
Feuilles, sh*t, chattes, Mercedes, SFR
Laisse faire ma biche, j'connais mon business
J'suis plus science que fiction
Et l’immanence de ma diction stresse
Oppresse l'MC, et même s'il m'aime j'le tep's, j'le ken, j'le teste
Puis le ger-m' comme un M&M's
Reste là, non on t'laisse pas, manifeste pas
Seresta, t'es pas fort mais j'te ferai ta fiesta
Donc laisse ta veste espèce de pêche
Déteste tous ceux qui se disent best que les MC's de l'Ouest
De l'Est jusqu'au Sud, j'reste le Noreaga, le Capone
Le Castro au mic trop ennemi [?] Le Zemmour ou peu importe
97 les poètes exportent encore plus d'amour

[Outro]
J'ai travaillé dur, noircit les pages de plein de cahiers
Maintenant j'écris une bombe chaque jour du calendrier
Mon pote cache une dague dans son cuir 3/4
Alors je compte sur lui, laisse la mienne au placard

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #


All lyrics are property and copyright of their owners. All lyrics provided for educational purposes and personal use only.
Copyright © 2017-2019 Lyrics.lol