A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #

Rockin’ Squat

"J’aurais pu..."

[Couplet 1]
J'aurais pu faire danser toutes les putes que j'ai croisé, te vendre ma musique avec des culs affectés
Qui t'auraient retournés le veau-cer, Snoop Doggy Dogg n'était pas le seul bien vi-ser (nan, nan)
J'aurais pu te montrer les montagnes de ke-co, les plaquettes de hash', les kilos de [zéro ?]
Te faire rêver avec nos vies de rêves mais on connaît trop la Mort pour te vendre ce qui nous crève
J’aurais pu te vendre une musique qui te vante la réussite
Avoir un discours racoleur d’homme politique
Te faire croire au changement en votant pour moi
Mais j’ai déjà tellement de mal à trouver mon propre moi
Mon Rap est solide car il ne cesse de chercher
Et quand il a trouvé il ne dort pas sur ses lauriers
Tes critiques s'arrêtent où elles commencent, au son des polémiques depuis que mon art danse

[Refrain]
Quand je t'écoute je n'apprends rien, ton discours est fade comme celui d'un crétin
Quand j'te regarde je n'ressens rien, aucune magie, tes mouvements ne valent rien
Avec des "j'aurais, j'aurais, j'aurais, j'aurais pu"
On t'aurai, t'aurai, t'aurai, t'aurai, t'aurai cru
Mais si j'avais, j'avais, j'avais, j'avais su
Jamais tu n'aurais, n'aurais, n'aurais, n'aurais pu

[Couplet 2]
Fais tes bagages, range tes affaires, appelle un taxi, rentre chez ta mère
Fais tes bagages, range tes affaires, appelle un taxi, rentre chez ta mère
Trop de mes frères mettent sur le dos d'la misère l'échec de leurs prières, tout sur la faute d'hier
Tu parles avec eux, c'est jamais eux, c'est toujours les autres, c'est jamais eux
C'est tellement facile de trouver un tirant, c'est bien plus attirant qu'être la force de son propre mouvement
Je suis l'enfant de deux siècles et de deux millénaires, des keums comme moi il n'y en aura qu'au prochain millénaire
"Confessions d'un enfant du siècle" c'est encore moi, libéré d'la servitude, des passions comme Spinoza
De "Libre" au "Volume 3" j'ai donné d'ma personne mais j'aurai pu rien faire et cautionner Babylone

[Refrain]
Quand je t'écoute je n'apprends rien, ton discours est fade comme celui d'un crétin
Quand j'te regarde je n'ressens rien, aucune magie, tes mouvements ne valent rien
Avec des "j'aurais, j'aurais, j'aurais, j'aurais pu"
On t'aurai, t'aurai, t'aurai, t'aurai, t'aurai cru
Mais si j'avais, j'avais, j'avais, j'avais su
Jamais tu n'aurais, n'aurais, n'aurais, n'aurais pu

[Couplet 3]
Dès le début on savait qu'on allait tout niquer, on était trop [XXX] et fait pour n'pas y arriver
Dès le début on savait qu'on allait tout niquer, on était trop [XXX] et fait pour n'pas y arriver
Face à la France : B-boy dance
Face à la France : [home fresh ?]
Face à la France : B-boy dance
Face à la France : [home fresh ?]

[Refrain]
Quand je t'écoute je n'apprends rien, ton discours est fade comme celui d'un crétin
Quand j'te regarde je n'ressens rien, aucune magie, tes mouvements ne valent rien
Avec des "j'aurais, j'aurais, j'aurais, j'aurais pu"
On t'aurai, t'aurai, t'aurai, t'aurai, t'aurai cru
Mais si j'avais, j'avais, j'avais, j'avais su
Jamais tu n'aurais, n'aurais, n'aurais, n'aurais pu

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #


All lyrics are property and copyright of their owners. All lyrics provided for educational purposes and personal use only.
Copyright © 2017-2019 Lyrics.lol