A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #

Roméo Elvis

"Style Libre de nuit 1"

[Couplet 1]
Débordement comportemental, j'ai pas la cote
Mes nerfs lâchent et "stresse pas" me disent les potes
Et j'ravale cash ma glotte
C'est pas qu'j'me soucie d'être au calme, et les gars
Qui s'enjaillent à t'fixer dans le tram j'les passerais par la porte
Calcul des mesures à force de m'blesser, mec, j'prévois la chute
Comme quand j'vais ksar avec mes soss et qu'on s'met tous mal
Déclare tonnes de choses et mets la dose, évite les trous d'balles
Je m'écarte quand tu poses mais
Si c'est pauvre je m'accapare la place
Et si j'continue l'truc, c'est que j'observe des têtes qui s'agitent
Et des def' s'imaginent que j'confonds kurdes et turcs
Mais pas d’amalgame, mes connaissances sont nombreuses
Les connes essentiellement déploient leur force
Pour braver la Meuse à contre courant
Mon compte courant crève la dalle, faut que j'crève l'écran

[Couplet 2]
Passionnément votre, j'arrive dans le battement, j'accélère
Le texte en prose, change tous les jours de sous-vêtements
J'élimine peu bêtement les idées préconçues qu'on se fait des MC
J'fais pas du Rap de rue, j'fréquente pas trop les mecs de té-ci
Mec rétrécit, XXX dilapident et parfois je décide
Y'aura pas d'homicide, si j'démissionne, tes hommes aussi
Moi, j'trouve ça louche et passe du coq à l'âne en décapotable
Sans embouteillage, ça prend une heure, le jeu d'mot est potable
Le jeu de mot est potable mais seulement pour les Belges
Les Français sont des cierges et j'use la mèche
Pour allumer le petch et je touche la lune qu'avec mon égo
J'avoue que j'allume pas XXX et jette le reste à la poubelle
T'es l'mégot mais tu prends du recul, moi, je vais de l'avant
Dur en plus j'encule un tas de XXX obscures, c'est fort navrant
Mais dur comme une enclume, intersidérant, le mal pèse
Tout le monde fait comme si c'était sidérant quand j'élimine
Un tas de type qui pratiquent toutes les tactiques pour t'agiter
T'agiter !

[Couplet 3]
Trop de mecs qui tentent de prendre la parole
Le bar il dégoute, craque et pas l'time pour l'basmati
J'alimente mes viscères au double mac et cheese
Ralentis le tempo quand la cadence devient folle
Mes potes s'étonnent du sens de mes mots
Des mémos techniques s’emmêlent et c'est le drame
Moi j'amenuise les forces de l'ennemi
De la puissance jusqu'au calme, de l'acquitance jusqu'au bail
Peu à peu s'efface ton sourire, enivrance jusqu'aux larmes
Je fume la beuh, j'en perds mes souvenir
J'ai jamais mis les points pour arrêter des phrases
Et ce tas de nazes qui s'disent violents testent
Quand j'tabasse l'enroule lettre par lettre
J'aime positiver, j'suis jeune, j'ai déjà perdu des potes
Les portes se ferment, dehors les problèmes s'exportent
Et m'en amènent d'autres
J'retourne des crêpes avec un Mawashi-Geri, si tu m'amoches, vite
J'guéris tel Wolverine et j'transpire comme dans le film

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #


All lyrics are property and copyright of their owners. All lyrics provided for educational purposes and personal use only.
Copyright © 2017-2019 Lyrics.lol